Pas la peine de culpabiliser les fumeurs, ça ne fonctionne pas. Il est plus utile de les aider à faire en sorte qu’ils ne polluent que leurs poumons. C’est la bonne idée de trois jeunes étudiants lillois : recycler les mégots de cigarette, bourrés de substances nocives pour l’environnement.

Intitulé Geenminded, le projet est en pleine incubation à Euratechnologies. D’ici quelques mois, si tout se déroule comme prévu, des bornes de recyclage intelligentes feront leur apparition dans les gares, à Euralille et dans d’autres points stratégiques de la ville.

Le fumeur écrasera son mégot de cigarette et le jettera dans la borne. Greenminded s’occupera d’envoyer le déchet en Lozerre, dans une usine de traitement. Les utilisateurs de ces bornes pourront télécharger une application gratuite et suivre le nombre de mégots recyclés.

Pour le développement des bornes, Greenminded pousse la démarche jusqu’au bout puisqu’elle travaille avec Vitamine T, une société spécialisée dans le recyclage et qui emploie des personnes en réinsertion sociale.

Pour vous faire une idée, les mégots, à Lille, c’est 18 tonnes chaque année ramassés par les services de propreté de la ville, pour un coût journalier de 490 euros.

Intéressés par la démarche des trois Lillois? Ils ont tout prévu, avec ce site. Pour leur démarche, une collecte leetchi est dispo juste .

  •  
  •  
  •