Ce soleil qui réchauffe l’air ces derniers jours donne une sacrée envie d’aller se vautrer dans un coin de verdure et de ne plus en bouger de la journée. Petite sélection des coins qu’on aime particulièrement squatter quand on est pris par cette envie soudaine.

Le quai du Wault 

C’est en plein centre, on ne peut pas le louper (prenez la rue Nationale, et tournez sur l’avenue Foch. Il est juste après le square Dutilleul). Le quai du Wault est le dernier bassin encore en eau de la ville. On s’y pose au soleil, assis au bord de l’eau, et on regarde les canards et les cygnes batifoler. On est au cœur de la ville et pourtant les sons sont étouffés. Un petit coin de paradis.

La Citadelle 

Où commencer? Par la promenade de l’étoile, ou par le grand tour du parc où les grandes étendues d’herbe bien grasse nous invitent à se vautrer pour l’après-midi? On marche un petit peu dans les bois, puis on se trouve un coin au soleil, et si on a le courage, après la sieste, on va faire un tour au zoo qui vient d’ouvrir après plusieurs mois de travaux (et est gratuit pour les Lillois, bande de chanceux). On s’amuse un peu à regarder le panda roux et les rhinos, puis on finit par un verre au Corfou, bar à la terrasse parfaite sur les bords de la Deule. Et on peut dire que la journée est réussie.

La gare Saint-Sauveur (et le parc Lebas)

Autre ambiance, mais même invitation à la détente. Ici, on commence par visiter la nouvelle expo de la gare, Afriques Capitales. Un passage par la nouvelle installation de l’Hotel Europa ne fait pas de mal non plus. Puis on prend un jeu de cartes ou de plateau, et on s’installe à l’une des tables ensoleillées du Bistrot de Saint-So (toujours archi-complet le dimanche midi, pensez à réserver par Facebook) pour enchaîner les parties de tarot. Un spot pur bonheur quand il fait beau. Sur la digestion après avoir mangé trop vite votre tartare de bœuf à l’italienne? Roulez donc jusqu’au parc Lebas, à la sortie de la gare. Ses pelouses toutes propres vous tendent les bras.

Le Peuple Belge – La cathédrale de la Treille

Deux lieux pas très éloignés l’un de l’autre, où l’offre est sensiblement la même : sieste à l’ombre de la cathédrale ou sieste sous le soleil de l’avenue du Peuple Belge, entourée des jolis immeubles du Vieux Lille. Il y a pire cadre pour se faire un petit dodo. Et si vous avez soif, soyez heureux, vous êtes cernés par des terrasses de cafés et de bars.

Le parc du Héron

C’est à Villeneuve-d’Ascq que ça se passe, juste derrière le musée d’art moderne. Là, on entend rien des bruits de la ville. Pas le moindre murmure d’une voiture, pas de brouhaha, rien que les chants des zosiaux. Le tout dans un parc immense où l’eau qui le traverse est une invitation à se poser sous le soleil pour ne plus en bouger. Ce qui le distingue de la Citadelle, c’est que le parc est moins fréquenté par les chilleurs du dimanche. Ca laisse plus de place pour se laisser vivre tranquille.

  •  
  •  
  •