Ce n’est pas vraiment étonnant, quand on se souvient qu’au premier tour, c’est Jean-Luc Mélenchon qui avait fait un score dément (29,92% des voix). À Lille, presque 83 % des électeurs ont voté pour Emmanuel Macron.

Soyons précis : 82,9%. Les Lillois ne font donc décidément rien comme les autres. Ça laisse un petit 17,01 % à Marine Le Pen, qui ne sera vraiment pas arrivée à convaincre Lille de rallier sa cause. Rappelons qu’au national, l’écart est tout de même un brin moins large entre les deux candidats : 63,34% pour Macron, 36,66% pour Le Pen

Du côté d’Hellemmes, le président fraîchement élu fait toujours plus qu’ailleurs : 66,8%. A Lomme, c’est plus serré, avec un (petit) 62,86% des voix. Donc, avec ces deux communes associées, ça fait tout de même un score honorable de 78,27%.

Il y en a une que ça ravit, c’est Martine Aubry, qui a tweeté sa fierté de ne pas être la maire d’une ville frontiste :

  •  
  •  
  •