Il n’y a qu’à Lille Flandres que la 4G est parvenue à percer le béton épais de la station souterraine. Mais la ville travaille activement à résoudre ce désert numérique sur l’intégralité des deux lignes de la métropole. 

Z’imaginez? De la 4G dans le métro… Le meilleur moyen de voir ses trajets quotidiens passer tellement plus vite qu’aujourd’hui. Il serait temps, diraient certains. Le réseau y travaille, qu’on se rassure. Il n’y a pas de date annoncée, mais le projet est en train de faire son chemin. En 2015, l’Autorité de régulation des télécoms a donné comme objectif aux villes de résoudre ce problème d’ici fin 2017. Le délai ne sera peut être pas tenu, mais on devrait s’en rapprocher.

A Lille, l’opérateur téléphonique qui sera chargé d’installer la 4G de Saint-Philibert au CH Dron et de Quatre Cantons au CHR Calmette sera désigné le mois prochain. On en saura plus très rapidement, donc, sur le calendrier des travaux, qui s’annoncent compliqués : ils ne peuvent être faits que dans les plages de fermeture des stations. C’est peut être la seule raison d’être content de savoir que le dernier métro part à 0h30…

  •  
  •  
  •