Dix mille euros à gagner, les plus gros streameurs de la scène française, plus d’un millier de spectateurs, le casino Barrière organise sa première compétition de League of Legends et il a mis les petits plats dans les grands.

Un ratio simple : 6 000 inscrits pour 1 100 places. Le premier tournoi d’e-sport League of Legends, l’un des jeux les plus joués au monde, au casino Barrière de Lille, le 27 mai, est presque complet. Mais en milieu de semaine, les invitations n’avaient pas été émises. Il y a encore un espoir… Et pour les plus obstinés, il reste encore la possibilité de s’inscrire à un jeu-concours sur le site du tournoi pour obtenir un accès VIP et une chambre dans l’hôtel cinq étoiles de l’établissement. Si tous les fans de League of Legends de la région s’apprêtent à débarquer à Lille, c’est d’abord parce que l’événement promet de rassembler du beau monde : quatre team (Eclypsia, Narkuss, Sardoche et Kameto) sont annoncées. Le YouTubeur DominGo PA, avec ses 168 millions de vues sur YouTube, est également attendu pour commenter les matchs. De très nombreuses animations sont également au programme. Et si vous n’arrivez pas à rentrer samedi au casino Barrière, vous pourrez toujours suivre les parties sur Twitch en streaming live de 14 h à 23 h. La grande finale est d’ailleurs programmée après 20 heures.

Le LOSC aussi

Pour rassurer ceux que les machines à sous inquiètent, Raoul Leibel, directeur commercial de Webedia qui organise les tournois avec Barrière, explique dans Le Figaro : « Ce n’est pas une véritable compétition, et le volet « casino » ne sera pas mis en avant ». Pourquoi une passion si soudaine pour les gamers ? « L’e-sport va nous permettre de capter les jeunes et de changer notre image. Ce sera payant sur le long terme » , assure Dominique Desseigne, PDG du groupe Barrière. En juillet dernier, le casino de Lille avait déjà fait un carton avec un événement autour du jeu HearthStone, un dérivé de l’univers.

Signe que League of Legends devient de plus en plus énorme, le LOSC a annoncé cette semaine qu’il comptait se faire un nom, comme le PSG et l’Olympique Lyonnais, avec en ligne de mire une place dans le top 6 des League of Legends Championship Series Europe en 2020 et être dans le top 3 mondiale pour 2021.

  •  
  •  
  •