C’était évident, naturel, nécessaire. On se demande même pourquoi ça n’a pas été décidé plus tôt. La bière belge dans son intégralité entre au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Il faut dire que c’est mérité. Les centaines de bières différentes que le petit pays produit chaque année sont un joyaux national, un art de vivre, et leur respect un prérequis pour vivre en Belgique.

Vendredi dernier, le représentant de l’Unesco à Bruxelles Paolo Fontani a remis officiellement aux ministres de la Culture le certificat attestant de la reconnaissance de la culture de la bière belge au patrimoine culturel immatériel mondial. Une reconnaissance du savoir faire local et de la capacité de toutes les régions du pays à faire vivre la culture brassicole sous toutes ses formes.

Les bières belges sont parmi les plus variées et les plus nombreuses du monde : près de 200 brasseries sortent chaque année pas loin de 2500 bières différentes. Alors à Lille, on ne peut que se réjouir du succès de nos voisins, d’autant que le Nord est un grand consommateur de bière belge, proximité géographique oblige. Mais on va se permettre de rester chauvin et de rappeler que dans la région, une grosse cinquantaine de brasseries produisent de la bonne bière artisanale. A quand le dépôt du dossier nordiste à l’Unesco?

  •  
  •  
  •