Alors apparemment, les Lillois sont particulièrement friands des sites d’économie du partage. Dans un classement établi par le cabinet d’études Asterès sur l’économie collaborative, Lille occupe la deuxième marche du podium, derrière Bordeaux et devant Lyon et Paris. 

Vous allez régulièrement sur des sites comme Le Bon Coin, Airbnb ou Allovoisin ? C’est que vous faites partie de cette grande majorité de Lillois qui ont fait du partage une habitude. C’est ce que révèle donc cette étude du cabinet Alterès, spécialisé dans les études économiques. Menée par un économiste, Charles-Antoine Schwerer, elle s’est concentrée sur cinq pratiques : la vente de biens entre particuliers, les services entre particuliers, le partage de logement, le covoiturage et la location d’objets entre particuliers. Et sur ces cinq catégories, Lille est carrément en tête en ce qui concerne les services entre particuliers, et dans le top 3 pour la location de voitures et de biens.

L’étude a pour but de dresser le portrait de cette nouvelle économie survenue avec l’arrivée de sites se basant sur un modèle économique collaboratif. Elle montre aussi que les Lillois se sont en partie détournés des entreprises marchandes pour avoir recours à des moyens moins onéreux et plus conviviaux. En allant emprunter une scie circulaire à un voisin, vous apprenez à le connaître au passage. En covoiturant, vous taillez un bout de gras avec les occupants de la voiture. Et vous payez moins cher. Bref, les Lillois sont débrouillards et sociables. Comme si on en doutait.

  •  
  •  
  •