Léopold Rigaut a deux passions dans la vie : faire du catamaran à Bray-Dunes et les fringues de nautisme bien taillées. Pour échapper à la tyrannie des gammes Tribord chez Décath’, il vient de lancer sa propre ligne de vêtements.

Petite lunette, barbe bien taillée, Léopold Rigaut fait actuellement la tournée des médias du Nord–Pas-de-Calais pour faire connaître Grains du Nord, sa ligne de vêtements « inspirés par la mer, fabriqué dans le Nord ». Son objectif ? Réussir à collecter 9 000 euros pour lancer la production de sa première création : une vareuse. « C’est un vêtement qui m’est cher et qui est emblématique du nautisme », explique-t-il dans les colonnes de La Voix du Nord. Sur sa page Ulule, il certifie que la vareuse sera déperlante (l’eau glisse dessus) et imputrescible (elle résistera à l’humidité). Jouant la carte du circuit court, c’est l’Atelier de l’Audomarois, à Arques, qui sera chargé de fabriquer la vareuse.

« Éviter l’effet sac à patates»

Pourquoi contribuer ? Tout simplement, parce que la vareuse de Léopold s’annonce particulièrement cool. « J’ai cherché à éviter l’effet sac à patates. J’ai essayé de la rétrécir en conservant un tissu épais, qui coupe du vent. Elle a un côté moderne, plus élégant », explique-t-il sur la télévision régionale Wéo. Cerise sur le gâteau, cette vareuse est disponible pour les contributeurs de sa campagne Ulule pour 89 euros au lieu de 129 euros. Pour les plus radins, il est aussi possible de n’acheter qu’un tote bag à 20 euros. Fin des contributions lundi 6 juin.

Sur Ulule : http://www.ulule.com/graindunord
Sur Facebook : www.facebook.com/graindunord

  •  
  •  
  •