Pas une circonscription n’y échappe. La République En Marche ! fait carton plein dans la métropole lilloise. Les autres partis se partagent le reste du gâteau. 

Un genre de raz de marée, pourrait-on dire, qui rebat complètement les cartes politiques de la ville. Pas une circonscription, de Roubaix à Lille-Sud, ne comprend pas un représentant d’En Marche !. Mais tout n’est pas gagné. On vous le fait en petits points pour plus de lisibilité.

  • Dans la première circonscription, Christophe Itier (34,72) fera face à l’Insoumis Adrien Quatennens, qui enregistre 21,68% des voix.
  • Dans la deuxième, la controversée Houmria Berrada (22,53%) sera elle aussi en tête à tête avec un Insoumis, Ugo Bernalicis (19,16%). Ils sortent au passage la députée sortante, Audrey Linkenheld, qui roule pour le parti socialiste.
  • Dans la quatrième, c’est Brigitte Liso (38,35%) qui s’opposera à un Républicain, Jacques Houssin (16,64%).
  • On saute à la septième circo (Roubaix), où Arnaud Vespieren (34,70%) affrontera le représentant de l’UDI Francis Vercamer (25,56%).
  • Puis à la huitième (toujours Roubaix), où Catherine Osson (28,86%) va là faire une campagne de second tour contre la frontiste Astrid Leplat (21,85%).
  • Dans la neuvième circonscription (Lille et Marcq), Valérie Petit (39,27%), a mis à mal le député sortant Républicain Bernard Gérard (25,59%), peu habitué à devoir faire un deuxième tour. Pour la petite histoire, François Lamy, le poulain de Martine Aubry, fait à peine plus de 9%.
  • Enfin, dans la dixième (Tourcoing), c’est Sophie Taïeb (26,77%) qui affrontera Vincent Ledoux (26,93%), représentant des Républicains. C’est serré.

Donc, si on résume, sept candidats En Marche ! au deuxième tour, deux candidats France Insoumise, un centriste, une candidate Front National, et trois candidats Les Républicains. Et pas un seul du Parti Socialiste. Pas un.

Un autre record? 66,57% d’abstention dans la huitième circonscription (Roubaix).

  •  
  •  
  •