Deux jeunes sur trois ne se sont pas déplacés pour voter dimanche. C’est un sondage Ipsos consacré au vote abstentionniste qui le révèle. On y découvre que les 18-24 ans et les 25-35 ans votent deux fois moins que leurs grands-parents. 

Le chiffre est tout de même assez impressionnant. Le sondage révèle que 63% des 18-24 ans se sont abstenus au premier tour des élections législatives. Pour les 25-35 ans, le chiffre monte même à 65%. Le sondage a été effectué entre le 7 et le 10 juin sur un échantillon représentatif de 4003 personnes. Parmi elles, beaucoup de jeunes, qui ont donc fait part de leur intention d’aller à la pêche dimanche 11 juin plutôt que d’aller voter.

Histoire de comparer, le taux d’abstention tombe à 50% chez les 50-59 ans, à 37% chez les 60-69 ans et à 34 % chez les plus de 70 ans. Il y a clairement une affaire de génération (et d’attentes en matière de politique) là dedans. Non pas que les jeunes générations soient peu intéressées par la politique, mais elles semblent perdre très rapidement confiance dans les institutions.

Ca ne vote pas à Roubaix

A Lille, toutes générations confondues, l’abstention a été particulièrement haute pour ce premier tour d’éléctions législatives : 55,5 % des Lillois ne se sont pas déplacés dans la première circonscription, 53,3 dans la seconde. Le record, sur la métropole est détenu par Roubaix et la huitième circonscription, avec 66,57% d’abstention.
L’institut de sondage a tout de même demandé aux 37% de votants restants qui ils ont décidé d’élire. Et 32% d’entre eux ont répondu pour la République en Marche, 18% pour La France Insoumise, et tout de même 14% pour le Front National. Les Républicains séduisent 11% des jeunes électeurs, devant le Parti Socialiste qui n’en convainc que 10%…
  •  
  •  
  •