Oui, c’est déjà le moment de s’en préoccuper. Le traditionnel semi de la Braderie aura lieu le samedi 2 septembre, et les inscriptions sont désormais ouvertes. 

D’habitude, le samedi matin, la ville est divisée en deux : il y a ceux qui, encore avinés de la veille, ne savent même pas que le samedi matin existe. Et puis il y a ceux qui se sont couchés tôt, se sont levés encore plus tôt et qui pètent la forme. Ceux là font faire le semi marathon de la Braderie. Ils s’avineront le soir, quand tout sera fini, et ils pourront se dire : “Je l’ai bien mérité.” Cette année, même si ce schéma global ne devrait pas beaucoup changer, il y a malgré tout une évolution de taille : le parcours de ce semi ne se fera pas intra-muros, mais sur les grands boulevards de Lille, Roubaix et Tourcoing. La faute à l’état d’urgence.

Brader’y

Le départ et l’arrivée se feront malgré tout de Lille, place du Théâtre pour être exact. Les coureurs traverseront une partie du Vieux-Lille avant d’emprunter les grands boulevards. Ils traverseront La Madeleine, Marcq, Mouveaux, tourcoing, feront un petit crochet en redescendant vers Wasquehal et la Pilaterie, avant de revenir à Lille, dans le village sportif installé devant l’opéra pour l’occasion. Et comme le parcours forme un Y, la course s’appelle semi marathon de la Brader’y. Bon, voilà, c’est dit. Pour les moins entraînés, il y a également un 10 km de prévu (comme chaque année),

Bon à savoir pour ceux qui s’étaient inscrits pour l’édition 2016, annulée en même temps que la Braderie (attentats obligent) : vous êtes automatiquement inscrits pour l’édition de cette année, et n’avez rien à payer en plus.

Toutes les infos pur le Semi de la Brader’y juste ici. Niveau tarif, en individuel, il vous faudra débourser 17 euros pour les 10 km, et 22 euros pour le semi.

  •  
  •  
  •