Les soldes, c’est encore loin, hein ? Ça trépigne un peu, ça lèche les vitrines sans s’autoriser à entrer? Ça va jusqu’à se frustrer en passant la porte des magasins sans sortir sa carte bleue pour “faire du repérage”? Allez, respirez, samedi et dimanche, au bar le Chill Out, un bon gros vide dressing est organisé par quatre lilloises. Et en plus, c’est pour la bonne cause. (*culpabilité envolée*)

Elles travaillent toutes dans la communication, salariées ou étudiantes, ont un amour démesuré et destructeur pour les fringues, et des armoires qui débordent. Au lieu de s’essuyer les larmes sur les manches de leurs vestes The Kooples, elles ont décidé d’organiser un vide-dressing. Alexandra, Manon, Emilie et Alexia ont des bonnes idées.

Parce qu’en plus de proposer ce vide-dressing au Chill Out, bar sympa du bout de la rue de Gand, elles offrent à leurs visiteuses l’occasion de passer un bon moment. “C’est un peu un vide dressing revisité, explique Alexandra, 20 ans. On va vendre des habits, bien sûr, mais pas que. On veut que les gens qui viennent passent un moment agréable.” Il y aura moyen de boire et de manger, de se faire faire les ongles, de se faire maquiller et pour celles qui le souhaitent, il y aura même un bar à boucles gratuit et un atelier henné.

Paella et DJ set

Et puis quand viendra l’heure de l’apéro, aux environs de 19 heures samedi, tout le monde pourra se faire une petite paella des familles (12 euros, sur réservation), avant de tester ou re-tester les chichas mises à disposition. Le tout, bien sûr, au son d’un DJ set qui ne fera pas de mal. Et le dimanche, rebelotte au même endroit, de 11 heures à 19 heures.

Alors, qu’est ce qu’on y trouvera, à ce vide-dressing? “Des fringues qui nous appartiennent“, détaille Alexandra. “Qu’on a pas ou peu porté…” Mais quand même, du Maje, du The Kooples, du Sandro… “On va vendre de belles tenues.” Et de toutes tailles (ce qui est toujours compliqué dans un vide-dressing), du 34 au 40. “Oxfam aura un large choix aussi“, ajoute Manon. Oui, parce que les filles ne pensent pas qu’à elles, faut pas déconner. Elles ont proposé à l’ONG Oxfam de poser un stand de sapes. “Tout l’argent qu’ils récolteront partira pour financer un projet au Tchad.” Et voilà, c’est en fait une bonne action.

Allez, plus d’infos par . Et si vous voulez voir la marchandise avant d’y aller, rendez-vous sur Snapchat : @chilldressing. 

  •  
  •  
  •