C’est un événement national, qui se tient dans de nombreuses grandes villes. A Lille, il se tiendra dans cinq établissements différents et promet d’être quand même super chouette. 

Ce n’est pas un festival comme les autres. Celui-là est pour parler de la situation des réfugiés dans le monde, cause au combien d’actualité. Le concept ? Des restaurants donnent à des réfugiés cuistots la main sur leur cuisine. Vous avez le choix : cette année, honneur est donné à des chefs de Mauritanie, de Syrie et du Surinam. Amateurs de thiéboudiène et de mezzé, citoyens sensibles au devenir des réfugiés dans le pays, ce festival est pour vous.

On vous met le programme comme ça, tout de go :

  • Dimanche 25, mercredi 28 et jeudi 29 juin (déjeuner – un plat à la carte), Le Bistrot de St So – Gare Saint Sauveur (03 20 32 05 42), cuisine mauritanienne par Aminata Socomo.
  • Dimanche 25 juin (dîner à 19h30), Happy F’eat (03 28 14 18 59), cuisine syrienne par Wafaa Fallouh.
  • Lundi 26 juin (dîner),  La Source (03 20 57 53 07 – exceptionnellement ouvert ce lundi), cuisine syrienne par Fadi Mahmoud.
  • Mercredi 28 juin (dîner à partir de 19h), Le Cirque (03 62 10 76 86), cuisine surinamienne par Pita Norma
  • Jeudi 29 juin (dîner), Le café de la Fontaine (03 20 08 89 13), cuisine syrienne par Bassem Ataya.

Les réservations sont à faire auprès des restaurants. Si vous le souhaitez, le site internet du festival vous invite à signer une pétition pour soutenir la défense des réfugiés.

  •  
  •  
  •