Crédit photo @empreinte 

Le secteur des Urbanistes, c’est l’un des grands points névralgiques du Vieux-Lille. Un point de passage obligatoire, ne serait-ce que pour voir l’Hospice Comtesse ou se diriger rue de Gand pour s’envoyer un petit welsh. D’ici 2020 (environ), il va totalement se transformer. 

C’est l’un des grands projets de la ville de Lille, avec Swam et Fives-Cail. Dans le jargon, on appelle ça une requalification du quartier. En vrai, on casse ce qu’il y a à casser et on refait en tout neuf, tout beau. Et en plus sympa pour les piétons que nous sommes tous.

La place Louise-de-Bettignies, la place du Lion d’Or et la rue du Peuple Belge ne seront bientôt plus ce qu’on connait, à savoir un carrefour étonnant où se côtoient piétons, vélos, bus et voitures de manière assez anarchique, et d’autant plus la nuit.

Il n’y aura peut être pas de gros galets pour s’asseoir et la disposition pourra varier un peu, mais le résultat devrait ressembler à peu près à ça.

Canon, hein? C’est le projet du cabinet d’architecture Empreinte, qui a gagné le concours lancé par la Métropole Européenne de Lille et la ville en 2015. Adieu le parking semi-sauvage, bonjour espace visuel. Vieux-Lille oblige, il y aura du pavé, et les piétons auront la primeur. Les véhicules à roues quels qu’ils soient seront remisés sur un côté de la place pour laisser tout l’espace possible aux bipèdes. Ca va changer un brin, donc.

C’est pas tout. Le projet de presque 11 millions d’euros prévoit de refaire également la rue des Urbanistes à la beauté peu exploitée, de mettre en valeur la place des Bleuets et de mettre un peu de verdure sur le boulevard Carnot.

Début des travaux fin 2017. Ils devraient durer dans les deux ans.

  •  
  •  
  •