Yep, c’est la même chose tous les six mois : les commerçants s’apprêtent dès aujourd’hui à voir leurs magasins investis par des cohues de gens en quête de moins cher. Un marathon qui va durer plus d’un mois pour eux. On va vous faciliter les choses : voilà une stratégie pour profiter des soldes sans en sortir épuisé.

Choisissez votre jour 

Bon, à moins que vous sachiez ce que vous êtes en train de faire, évitez d’y aller dès aujourd’hui. C’est pas le meilleur jour : beaucoup de monde, et pas les meilleurs soldes. Evidemment, ce conseil vaut aussi pour les quatre samedis à venir… Pas mal de magasins ferment relativement tard (20 heures), permettant à ceux qui bossent la semaine de faire leur shopping quand même.

Choisissez votre quartier

Euralille pour ceux qui veulent tout avoir au même endroit, quitte à manquer un peu d’air frais à la fin de la journée. Le centre-ville (rue du Sac-Arembault, rue de Béthune) pour ceux qui veulent les grandes enseignes sur de très grandes surfaces. Et le Vieux-Lille pour les petites boutiques de fringues que vous ne pouvez vous payer que lorsqu’elles sont soldées (rue Esquermoise, rue Basse, rue Masurel, rue de la Monnaie).

Choisissez autre chose que des sapes

Les fringues, c’est chouette, mais rappelez vous aussi que les soldes concernent aussi les magasins de déco, d’high tech, de jardinage, de livres…. Et c’est souvent très intéressant. C’est moins sympas que de refaire sa garde robe, mais ça peut être pratique quand sa platine vinyle vous a lâché ou que vous avez besoin d’un nouveau rasoir électrique. Ou d’un micro-ondes pour votre nouveau studio.

Choisissez de votre canapé

Oui, les internet mondiaux font aussi des merveilles en période de soldes. D’ailleurs, les grandes marques du coin n’échappent pas à la règle : La Redoute va démarquer à fond, les Trois Suisses, Boulanger, Leroy Merlin (pour ceux qui s’installent, au hasard, dans leur studio étudiant cet été…) ont des sites internet, un système de paiement en ligne et, truc de dingue, ils livrent.

Allez, et comme on dit souvent, bonne chance.

  •  
  •  
  •