On connaissait le café suspendu, qui permet, quand vous commandez un petit noir, d’en acheter un d’avance pour celui qui en aura besoin plus tard. Il y a maintenant la carte de solidarité, qui permet de payer un repas à un sans abri. 

Et c’est un Lillois, Romain Aymard, qui l’a inventée, cette application. Le concept se base sur une pratique bien courante : la carte de fidélité. Vous en avez certainement une chez quelques enseignes que vous fréquentez plus ou moins régulièrement. Vous payez dix menus, et le onzième est offert. Et bien pour la carte de solidarité, c’est la même chose, sauf qu’au lieu de manger vous-mêmes votre repas offert, vous le cédez à quelqu’un dans le besoin.

Bonne idée, hein? La carte en elle-même est dématérialisée dans votre portable, donc, par le biais d’une application (dispo sous Android et iOS). Pour l’instant, à Lille, seuls quelques restaurants ont accepté de mettre de système en place : Happy F’eat, le Waf, Touloulou, Taco Memo, la Cantine Verte et Fives Thaï Bangkok. Mais d’autres devraient suivre le mouvement, en toute logique.

La fonctionnement de l’app est simple : lorsque vous commandez votre repas, vous dégainez votre petit GSM (oui, on parle couramment belge) et vous scannez le code que le restaurateur vous tend. Vous faites ça dix fois et à la onzième, vous débloquez un repas gratuit pour un sans-abri, qui sera reversé par le resto sous forme de don à l’association créée pour l’occasion. Romain Aymard a bien fait les choses : le Samu social, l’Ile de solidarité, l’Ordre de Malte, la Protection civile, Unit’Aide ou encore le Collectif des SDF de Lille sont associés au projet.  Pas mal, hein ?

On vous laisse aller voir ici pour les infos qui sont pratiques. Ou .

  •  
  •  
  •