Avouez que vous en rêviez ! Une petite extension à télécharger sur Steam et voilà Cities: Skylines qui passe en mode Martine Aubry. Grâce à Hugo, un dingue de 23 ans, La Déesse, la Vieille Bourse, les beffrois de la mairie et de la CCI seront bientôt disponibles dans le jeu.

« Là, j’ai commencé le beffroi de la mairie. J’enchaînerai avec celui de la chambre de commerce. Et je compte bien continuer avec la gare Lille-Flandres, des habitations de la Grand-Place…, raconte Hugo, 23 ans, modélisateur 3D en architecture. J’espère bien mettre en ligne un pack gratuit à la fin de l’été sur Steam avec ces bâtiments du centre de Lille. »

Ces modèles 3D sont conçus comme des add-ons pour Cities: Skylines, un jeu de gestion redoutable sur le modèle de Sim City. Comme son aîné, le joueur prend en main les travaux publics (électricité, égouts, etc.), le budget, les accords commerciaux pour tenter de réaliser la ville ou l’agglomération idéale. « Il y a grosso modo 15 000 à 20 000 personnes qui jouent en ligne chaque soir, explique Hugo. J’avais déjà modélisé les bus du réseau Transpole pour le jeu. Mais pas le tramway, parce qu’il est vraiment trop moche. Je passerai au métro dans un avenir proche. »

Pour ce professionnel, ces créations n’ont rien de compliqué. « Le plus dur, c’est l’optimisation. Il faut travailler en triangle ou quadrilatère et ne pas trop en avoir », détaille-t-il. Du coup, il appréhende un peu la conception de la Déesse de la Grand-Place. « Cela demande pas mal de détails, c’est un peu complexe. »
Le petit plus de son activité reste les interactions de ces bâtiment dans le jeu. Les fonctions et l’influence qu’il va pouvoir donner à chaque monument dans le jeu. « Pour la Vieille Bourse, il y a un impact touristique extrême. C’est assez intéressant à utiliser, elle permet une concentration très importante de touristes. »

Le jeune homme diffuse ses premières créations avec le logo de la communauté Instagram Lille Ma Ville. «Je cherchais quelque chose qui fasse Lillois. Au départ, je pensais reprendre le vieux logo de la Région, avec le beffroi», se souvient-il.

Si originellement Cities: Skylines est très inspiré de l’architecture des villes américaines, une nouvelle scène francophone commence à prendre la main sur le jeu. « Nous avons un discord entre créateurs avec le label #FrenchCityDesigners. Il commence à y avoir des maisons belges, de type Wallonie du sud. Il y a des bâtiments bretons, lyonnais. Nous avons sorti un pack de panneaux de signalisation français. Cela a beaucoup intéressé les anglophones. »

Mais Hugo prépare un plus gros coup encore. En septembre, il s’attaquera à la Citadelle de Lille. «Il y aura tous les éléments pour construire sa propre citadelle et il sera possible de refaire celle de Lille.», annonce-t-il déjà.