Article sponsorisé @Aéroport de Lille 

Nan mais c’est vrai, quoi. L’été a été bien pourri, niveau météo, dans le Nord. Sélection des destinations pas chères depuis l’aéroport de Lille, à saisir tout de suite. Et on vous le fait en fonction de la météo. 

Venise : 29°C, grand beau et 83 euros

Bon, là faut se magner. Genre, tout de suite. Parce que le départ (avec Easy Jet) pour la cité vénitienne est le 26 août. Samedi, quoi. Le retour est prévu le mardi 29 août. Mais en trois jours, on peut vous assurer que vous aurez le temps de vous faire une glace place San Marco, de vous faire un tour de vaporetto sur le grand canal et de grimper sur le pont du Rialto en suant à grosses gouttes. Et comme dimanche, il fera 32°C, vous aurez même envie d’aller vous mettre à l’ombre du palais des Doges. Et vous aurez bien raison.

Faro : 25°C, ensoleillé et 73 euros

Bah oui, au Portugal, il fait quand même souvent très beau et très chaud. Et Faro ne déroge pas à la règle. On adore vraiment Lille, chez Vozer, mais c’est vrai qu’on s’imagine quand même bien vivre dans une ville où il fait à peu près tout le temps beau. Et à Faro, en plus, il y a la mer, donc la plage, donc la promesse de belles journées de glandouille pas bien chères. Pour le prix indiqué (chez Easy Jet aussi), vous partez du 30 août au 8 septembre. Ca vous laisse largement le temps de visiter le palais d’Estoi, d’aller frissonner dans la chapelle des os et de profiter des inombrables bars, restaurants et boites de la ville. Bon voyage.

Porto : 24°C, vent doux et 144 euros

Vous savez comme c’est joli, Porto ? On vous le dit, c’est vraiment joli. Si vous décidiez de partir entre le 29 août et le 9 septembre (avec Ryan Air), vous pourriez le voir par vous mêmes. La ville est pleine de trésors architecturaux, de petites places ensoleillées, de bars et de restaurants où on se délecte au calme des spécialités portugaises qui n’ont pas à rougir… Et puis, bon, voilà, c’est une ville du sud, où on vit ses vacances sans trop de panique, à la coule, sans se presser. Et si vous avez besoin de voir la mer, il y a toujours, au bout de la ville, l’océan Atlantique. Et ça, ça fait toujours plaisir.