Pour les Journées du patrimoine qui se sont tenues ce weekend, le collectif Résistance à l’Agression Publicitaire a décidé de remplacer les panneaux publicitaires du centre-ville par des reproductions d’œuvres d’art, encadrées comme dans un musée. 

Le centre-ville de Lille est bien sûr plein de panneaux publicitaires. Tout le monde n’apprécie pas ça. Et surtout pas les membres du collectif Résistance à l’Agression Publicitaire. A l’occasion des Journées du patrimoine le weekend dernier, ils ont décidé de recouvrir les publicités par des reproductions d’œuvres d’art.

Une mise en scène en mode musée, avec étiquette explicative et prospectus détaillant la démarche du collectif, qui a plutôt très bien fonctionné. Il faut dire que le fond uni duquel se détache un petit tableau attire l’oeil.

Ce mardi après-midi, les petits tableaux n’étaient toujours par retirés. Profitez-en, ça ne devrait pas durer.

Si vous vous intéressez aux actions du collectif (ils sont vent debout contre les nouveaux écrans publicitaires dans le métro, par exemple), il s’avère qu’ils ont un site internet.

  •  
  •  
  •