Une mise en scène impeccable, un acteur qui croit en ce qu’il fait, un lieu bien lillois, un thème qui parle à tout le monde, une musique qui fait plaisir… “Comme un lundi”, l’un des films de 4 minutes à avoir été tournés en 48 heures pendant le festival du court métrage, a remporté le premier prix du Marathon du Court. Et on comprend pourquoi. 

Alors déjà, New Order, ça fait toujours plaisir, on ne le dira jamais assez. Blue Monday est une valeur sure en toute circonstance. On imagine que le jury du Marathon du Court, l’un des événements phares du festival du Court Métrage, a dû se faire la même réflexion. Ensuite, le film, tourné en 48 heures, est un concentré de bonne humeur et d’humour (allitération ou assonance ? Vous avez deux heures).  On y voit Rémi Fosse, photographe dans le civil et acteur pour l’occasion, débarquer chez Singing Studio et danser comme jamais sur l’éternel Blue Monday. Jusque là, difficile de voir en quoi le film est raccord avec le thème imposé, “Travail“. Jusqu’à ce que Rémi Fosse se retrouve assis à la caisse d’un supermarché, bleu de travail sur le dos. On vous laisse regarder, tiens :

Derrière ce court fort sympathique se cache une équipe de dix personnes et trois boîtes productrices : Silver Bullet Prod, Dupont et Martin et Pyramid Studio, toutes jeunes et lilloises. Après 48 heures de tournage chez Singing Studio et dans un supermarché G20, l’équipe a rendu son travail. Le soir même, le jury rendait son verdict. L’équipe 38 remportait le premier prix.

On vous laisse aller sur le site du festival pour revivre le festival.  

  •  
  •  
  •