Alors celle là, on l’avait pas vue venir. Pour que vous compreniez l’importance de cette information, autant vous préciser tout de suite. Arnaud Rebotini, c’est lui :

Ca déconne pas, hein ? I’m a man a fait ses entrées dans le répertoire des gens de goût avec la sortie de l’excellent Rock’n Rolla, film réalisé par un homme de goût aussi, Guy Richie (Snatch, anyone?). En solo, Arnaud Rebotini fait de la bonne musique aussi, merci beaucoup. Un brin différente, cependant, de l’électro un peu dark, par moment vintage, mais très bien faite dans l’ensemble. Ça donne des trucs de ce genre :

Vous êtes à peu près convaincu par le bonhomme si vous ne le connaissiez pas il y a cinq minutes ? Attendez de le voir en live, ça va vous faire tout drôle. Il sera donc à l’Australian ce samedi pour un petit DJ set qui fera plaisir, précédé à 21 heures de la Beatzeria, des DJ lillois qui savent faire un son tout à fait respectable.

On doit cette heureuse venue au Name Festival qui se déroulera ce week-end à la Condition Publique. L’un des volets du festoche, Name in the city, délocalise un partie de la programmation dans les bars du coin.

Besoin de vous vanter que vous y allez ? La page Facebook de l’événement est faite pour ça. 

  •  
  •  
  •