Il fallait l’inventer, les développeurs de Shapr l’ont fait. Vous pouvez désormais rencontrer le patron de vos rêves sur une application de rencontre. Shapr met en relation chercheurs d’emploi et chercheurs d’employés. A la sauce Tinder.  

C’est donc tout comme l’appli de rencontre express, sauf que cette fois -ci, vous ne risquez pas de vous farcir un date de l’angoisse. Shapr regroupe un assez grand nombre de professionnels de votre milieu qui cherchent à agrandir leur cercle, recruter ou trouver du taff. La différence avec LinkedIn? Ce n’est pas un réseau social, mais bien une appli de rencontre.

#Hashtag

Pour démarrer, il vous faudra télécharger l’application, qui est gratuite. Vous remplissez un peu comme sur LinkedIn votre profil avec votre CV, une belle photo (pas celle en vacances avec tonton André sur la plage de Bray-Dunes, siouplait), ce que vous recherchez, et vos centres d’intérêt professionnels sous forme de hashtag. Ce dernier point est vraiment important, l’idée est d’en mettre un max. Et c’est parti.

Tous les jours, on vous propose une quinzaine de personnes qui sont proches géographiquement et partagent des hashtags en commun. En métropole lilloise, on a testé, et il y a foule, on vous le dit.

Deux options :  soit on « pass » sa route, soit on « meet ». Ça fonctionne exactement comme sur Tinder en swipant à gauche pour l’un, à droite pour l’autre. Si l’autre décide de vous rencontrer, magie, « It’s a match ». La discussion peut s’engager.

 

 

Cette application vous permettra peut-être de rencontrer le patron de vos rêves, un maître de stage hyper sympa, des collaborateurs de ouf, ou le fameux partenaire que vous n’espérez plus trouver.

Et si vous doutez encore de l’efficacité de cette application de networking, le Français à la tête de cette application n’est rien d’autre que Ludovic Huraux, fondateur d’Attractive World. On pourra donc dire qu’il a bien matché avec le concept et qu’il le connaît sur le bout de l’index. Ou du pouce, c’est comme vous voulez.