Ça aura mis le temps, comme souvent dans ce genre de projet monumental, mais ça y est. Les premiers coups de pelle ont été donnés sur le chantier de Lillenium, un centre commercial situé entre Porte des Postes et le CHRU. Vingt sept mois de travaux pour un projet colossal.

A Lille, quand on pense centre commercial, on se tourne automatiquement vers Euralille. Fin 2019, on oscillera entre Euralille et Lillenium. L’attente aura été un peu longue, mais le chantier a enfin commencé. Et sans mauvais esprit, il y a du taff. On ne construit pas un centre-commercial aussi grand en une nuit. Tenez, ça devrait à peu près ressembler à ça :

Le promoteur Vicity, en charge du projet, annonce tout un tas de choses très intéressantes :  sur 56 000m2, les Lillois pourront arpenter les étals d’un E.Leclerc de 11 000m2, faire du shopping dans les 105 boutiques prévues, manger dans l’un des dix restaurants réunis autour d’une terrasse commune de 320m2, ou boire un godet dans le skybar et son rooftop (le deuxième a entrer sur le marché lillois après le Mama Shelter, si on compte bien). Dans le complexe, il faudra aussi compter sur 4000 m2 de bureaux, et sur un hôtel de 141 chambres, rien que ça.

Tout ça, on le devra à Rudi Ricciotti, vainqueur du  Grand prix National de l’Architecture, s’il vous plait. Pour Lillenium, il a imaginé un bâtiment en béton blanc qui nous fait entrer tout droit dans le turfu. Adieu les constructions pratiques mais sans style, l’heure est venue de s’amuser un peu sur l’urbanisme, et de mettre du vert et du soleil dans les centres commerciaux.

Bon voilà, reste plus qu’à attendre. Vicity annonce 27 mois de travaux, ce qui nous mène gentiment à la toute fin 2019, s’il n’y a pas de retard. Tiens, d’ailleurs, juste pour le plaisir des yeux, on vous met la vidéo de la démolition des anciens bâtiments du site. C’est toujours plaisant à regarder.

  •  
  •  
  •