En voilà une idée : lier l’art et le 3D printing. Les deux amis de The One Edition ne sont pas les premiers à l’avoir eue, mais ils ont décidé de le faire à leur manière. 

Anthony et Aysar forment The One Edition. L’un a le cerveau fait pour les affaires, l’autre pour la création. “Nous nous sommes rencontrés dans la boîte d’imprimantes 3D dans laquelle on bossait à Roubaix“, raconte Anthony. A l’époque, Aysar a déjà eu l’idée de customiser des imprimantes 3D. Il peint et dessine aussi sur les produits créés par les machines, avec talent. Anthony tombe dessus et voit le potentiel.

Je me suis dit qu’il fallait en faire quelque chose, qu’il fallait qu’il fasse connaitre ses créations.” Direction les réseaux sociaux, bien sûr, où Anthony partage les customisations d’Aysar. “Ça a bien pris sur Instagram. Il y a des gens de partout qui nous demandaient où ils pouvaient acheter les objets.” On comprend pourquoi, en fait. “L’idée, c’est de faire de The One Edition une vraie démarche artistique.

 

 

Les créations d’Aysar seront tout bientôt mises en ligne et en vente sur le site internet qu’Anthony est en train de fignoler. “D’ici un petit mois, ça devrait être bon.

L’idée du site ? “Il y aura trois onglets : la vente d’imprimantes 3D customisées, la vente d’objets déjà imprimés et customisés par Aysar, et un onglet pour les commandes. Les gens nous enverront leurs demandes, et on se chargera de la réalisation. C’est là qu’est la démarche artistique : chaque objet sera unique. D’où notre nom, One Edition.

 

On vous dira, bien sûr, quand le site sera en ligne. En attendant, on vous met cette petite photo de Baby Groot customisé par Aysar juste pour les beaux yeux de Vozer. Il s’intègre très bien dans notre paysage.

Big fat thank you !