Vous allez dire qu’on est moqueurs, mais bon. Le LOSC s’est lancé dernièrement dans l’eSport en recrutant un joueur pro de FIFA et un coach. La première compétition avait lieu ce jeudi après-midi. Et comme souvent IRL, le club lillois a perdu. 

C’est quand même pas de chance. Avec son équipe IRL, le LOSC est 19e au classement de la Ligue 1 (sur 20 équipes…). Et pour sa première compétition officielle en tant qu’équipe eSport, il s’est aussi fait éliminer. Le contexte est un tout petit peu différent, cependant.

Avant l’été, le LOSC, par la voix de son directeur général Marc Ingla, annonce son intention de se lancer dans l’eSport, avec la volonté de peser dans le game très rapidement. A l’époque les objectifs sont ambitieux : le club lillois doit accéder rapidement au rang des meilleurs en Europe.

Un joueur et un coach sont recrutés : Nathan «Sneaky» Nayagom, qui “jouait” à l’AS Monaco la saison dernière, et Cédric «Sir Alex» Gouth. Voilà l’équipe montée. La com’ se met bien en place, les comptes Twitter et Facebook sont activés, c’est officiel : le LOSC est désormais online.

La première compétition de Sneaky avait donc lieu ce jeudi après-midi, à la Paris Game Week. Il s’agit de l’eSport World Convention, un tournoi international en plusieurs manches qui voit s’opposer les meilleurs joueurs de video games. Evidemment, Sneaky jouait dans la catégorie FIFA. Et s’est fait éliminer lors de son troisième match, qui aurait pu l’envoyer aux Worlds de l’ESWC.

 

Sneaky essayera de se rattraper ce weekend en se qualifiant aux FUT Champions, un tournoi organisé par EA Sports. En espérant que la lose de l’équipe première n’atteigne pas le joueur en ligne…

  •  
  • 3
  •