Quand on est une fille et qu’on aime bien courir, comme votre fidèle serviteuse, on est au début un peu perplexe devant un tel événement. Parce que l’image de nanas qui courent, sautent et se battent dans la boue nous paraît un poil dégradante (et cliché). Mais en fait, c’est pas la pire idée du monde.

On s’explique. Des mud days, il en existe plein. Des courses mixtes où on commence tout propre et on finit tout cracra. On se marre bien, lors de ces runs un peu originaux, au point que la performance tient surtout dans notre capacité à rester digne avec de la boue dans les narines.

Là, cette Muddy Angel Run est un peu particulière. D’abord, elle est réservée aux nanas, de 12 à 99 ans. Une précision qui laisse peu de doute sur le bon esprit de l’événement. Elle viserait les femmes de moins de 40 ans qui font du 36 qu’on aurait plus de doutes.

Donc, voilà une course de 5 kilomètres semé d’embuches, d’épreuves gadoueuses, de piscines de boue et d’obstacles à escalader.

Bon, tout est rose et girly, sous la boue, ça ne fait pas de doute. Mais la deuxième raison qui rend cette course tout à fait sympathique, c’est qu’une partie des profits est reversée à la lutte contre le cancer du sein : un euro pour chaque ticket vendu, un euro pour chaque goodies vendu. Et histoire de ne pas faire les choses à moitié, les organisateurs mettent le paquet, le jour de l’événement, sur la prévention, l’information sur cette petite saloperie qu’est le cancer du sein, et qui touche un paquet de femmes encore aujourd’hui, on ne vous apprend rien.

Pour les intéressées, la Muddy Angel Run aura donc lieu à Lille le 2 juin prochain. Il n’y aura pas de chronométrage, donc vous pourrez aller à votre rythme. En ce moment, les tickets sont à 36,80 euros, mais vont augmenter au fil du temps pour atteindre un maximum de 49 euros. Vous pouvez aussi décider d’aligner un peu plus en faveur des associations de lutte contre le cancer du sein. L’année dernière, les Muddy Angel Run de Lyon, Paris, Marseille, Nantes, Bordeaux et Bruxelles ont récolté 80 000 euros de dons, ce qui est classe.

Pour vous renseigner, allez donc faire un tour sur le site de l’événement, et sur sa page Facebook