Soyez prévenus. Ce n’est pas la Braderie de Lille. C’est une braderie version Art Point M, qui accessoirement organise le Name Festival. Donc autant vous dire que ça va être arty, créatif, bordélique et coloré, à la Condi, ce weekend.

Prenez 150 artistes et designers, des gens qui ont la tête pleine d’idées et de savoir faire. Mettez les dans un même endroit, disons la Condition Publique de Roubaix, pendant 24 heures d’affilée. Secouez bien tout ça, mélangez, et attendez le résultat. Explosif, assurément. C’est en tout cas ce que les visiteurs de la Braderie de l’art constatent depuis 1991.

Face à eux, un « hyper stock » d’objets et matériaux de récupération en tous genres en provenance des Emmaüs et des entreprises locales regroupées sous le label Re-Collecte, détaille l’organisation. Les artistes « transformeurs » créent in situ et vendent eux-mêmes leurs pièces entre 1 et 300 euros.

Les visiteurs ont donc deux intérêts à venir : regarder les artistes à l’oeuvre, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Et éventuellement repartir avec un objet, un meuble, une oeuvre d’art créé pendant ce weekend un peu dingue.

L’entrée est ouverte à tous du samedi 19 heures au dimanche 19 heures, avec une petite fermeture entre 2h30 et 8 heures. Plus d’infos qui sont pratiques ? La Braderie de l’art a un site internet et une page Facebook, évidemment.  

  •  
  •  
  •