Et si vous mettiez « des pieds dans vos chaussettes » ? C’est l’idée d’apparence un peu saugrenue mais tellement intéressante de Léa et Nathan, les créateurs de Sock en Stock. L’association récupère vos chaussettes et les redistribue aux nécessiteux.

Avec l’arrivée de la neige cette semaine, mieux valait avoir ses petits petons bien au chaud. Et quand on fouille un peu dans le tiroir à chaussettes, socquettes et mi-bas en tout genre, il y en a toujours une qui se traîne désespérément seule à la recherche de sa paire. Puisque de toute façon, il y a très peu de chances pour qu’on la retrouve ou qu’on mette l’autre seule, autant en faire don.

C’est l’idée qu’a eu Léa, qui décide un jour, dans son lit à « 4 heures du mat’ », de créer avec Nathan son association. « Surtout que personne ne donne jamais de chaussettes ».

Le principe ne pourrait être plus simple. L’association dispose d’une dizaine de points de collecte sur la métropole. Vous y déposez vos petites orphelines ou des paires dont vous souhaitez vous débarrasser. L’équipe de choc les récupère pendant ses rondes, les lave, les trie par pointures et par couleurs, les rappareille si nécessaire et les distribue aux partenaires comme le Samu Social qui en fait, ensuite, bénéficier les personnes dans le besoin.

Sock en stock organise aussi des événements ponctuels de collecte. Et comme d’après Léa « c’est la ville même de Lille qui a fait que ça marche », elle compte sur vous pour lui prouver qu’elle a raison.

L’assoc’ recherche principalement des chaussettes homme adulte mais sachez que vous pouvez également les aider en faisant du bénévolat ou un don. Et oui, il faut un peu de sous pour faire marcher tout ça et surtout pour investir dans une machine à laver, absolument essentielle ! Et comme le deux-pièces qui sert de siège à l’association (et accessoirement d’appartement pour Léa, Nathan et leur chat) déborde un peu de chaussettes, la priorité est la recherche d’un local disposé à titre gratuit.

Toutes les infos sur le site de Sock en Stock, c’est-à-dire ici.

  •  
  •  
  •