Les oscars du capitalisme, organisés par la compagnie triple A et la très sérieuse Eglise de la Très Sainte Consommation, reviennent pour une cinquième cérémonie, ce samedi à Fives.

Les Doigts d’or, c’est la soirée ultime pour tous les amoureux du Medef et du Cac’40. Depuis 2014, cette cérémonie en grandes pompes à talonnettes remet des prix ironiques aux courageux serviteurs zélés du capitalisme.

Ce samedi 16 décembre, le PAP’40 et le Cardinal Triple A présenteront la cinquième édition à la salle Alain Colas. Au programme des réjouissances : prix de la meilleure publicité, de la meilleure réplique, du meilleur acteur, doigt d’or du féminisme, meilleure fraude et extrême doigt d’or.

L’occasion aussi de revenir sur les vidéos marquantes de l’année pour les riches de ce monde en présence d’Adrien Quatennens, député Insoumis du Nord.

Et comme le fric, c’est chic, le tarif de dernière minute est fixé à 10€, blagues comprises. Les places sont à réserver par ici.

Cinquième cérémonie des Doigts d’or, écrite par Aurélien Ambach Albertini & Alessandro Di Giuseppe

Samedi 14 décembre, Salle Alain Colas, 53 rue de la Marbrerie, à 100 m du métro Marbrerie. Ouverture des portes (et de la buvette) dès 19 heures.