Ça s’est passé dimanche soir, lors du showcase de Lacrim au Network. Dans la boîte de nuit de Massena, des vidéos montrant des scènes de fellation et autres actions plutôt très douteuses ont été tournées puis diffusées sur les réseaux sociaux. 

Parce qu’on a un peu d’éthique, on ne va pas vous montrer les vidéos. Ce qu’on peut vous dire, c’est qu’à l’heure où on écrit ces lignes, celle qui tourne sur Twitter a été vue plus de 85 000 fois et que le hashtag Network dégomme les scores d’occurrences. 43 secondes de vidéo qui montrent des couples se faire bien plaisir dans le carré VIP de la boîte, pendant que le show se déroule. D’autres vidéos ont tourné, montrant des scènes franchement dingues à base de fesses à l’air et de vodka. Voilà, c’est crado, et ce n’est pas la peine d’en dire beaucoup plus.

Sur Twitter, les habitués du club sont pour la plupart plutôt choqués ou dégoûtés d’apprendre ce qu’il s’est passé.

D’autres exonèrent la boite de nuit, arguant que la pratique n’est pas propre au Network mais plutôt inhérente aux boîtes de nuit en général.

 

Dans la soirée de lundi, le Network a publié un communiqué dénonçant la pratique et annonçant que la boîte allait contacter son conseil, avant de le retirer, sans raison apparente (mais c’est sans compter sur les internautes captureurs d’écran).

Bon, voilà, et globalement, l’image du Network prend cher.

Et Lacrim, là dedans ? Silence radio sur son compte.

On a essayé de joindre le Network pour avoir une réaction, mais le club reste pour l’heure silencieux. 

  • 174
  •  
  •