Il y a six mois, l’auteure de ces lignes a arrêté de fumer. Et a retrouvé l’odorat en passant. Et a découvert les odeurs du métro, de bon matin. Le choc nasal a été, disons, mémorable. Heureusement, Transpole est là : trois stations de métro viennent d’être équipées de diffuseurs de parfum. 

L’idée est originale. Si vous passez par les stations Mairie de Croix, Porte de Valenciennes et Saint Maurice Pellevoisin, vous serez envahis par des effluves de parfum d’ambiance qui couvriront l’odeur naturelle des lieux. A Saint-Maurice, c’était déjà le cas depuis trois mois. Sondage fait auprès des usagers au terme des trois mois, ils s’avère que 74 % d’entre eux trouvent que l’odeur du métro est plus “agréable”. Kéolis, l’opérateur des transports en commun dans la métropole lilloise, a décidé de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Deux nouvelles stations sont donc concernées par le relooking olfactif.

Saint-Maurice sent bon le thé blanc, fleur d’oranger, musc, bois de cèdre et bergamote. Mairie de Croix et Porte de Valenciennes sont, elles, parfumées de poire, pamplemousse et cyclamen. L’expérimentation va durer jusqu’au mois de mars. Voilà, on n’arrête pas le progrès.

  • 58
  •  
  •