Accro à la déco mais fauché ? Plein d’idées mais deux mains gauches ? Dégagez vous donc un peu de temps ce weekend pour aller faire un tour au Tripostal. Dès vendredi, ce sera la fête de la débrouille, l’ode au bricoleur du dimanche, un hommage géant à ceux qui veulent faire plutôt qu’acheter en série. Ce sera Maker Faire, et on a bien hâte.

C’est un peu l’événement du fait maison, que tout le monde attend, et qui va faire bien plaisir. Maker Faire, c’est un genre de salon où c’est vous qui faisez faites. Un truc sur trois jours fait de do it yourself, d’ateliers de réparation, de stands avec des machines à créer tout ce que votre imagination vous permet et de gens qui sont prêts à tout pour vous convertir aux bienfaits du recyclage d’objets. The place to be, quoi.

Certains vont se croire à Disney Land version bois brut et fil de fer. Maker Faire propose, pendant trois jours, de se familiariser avec des dizaines de techniques de création, de récupération et devrait vous prouver que faire avec peu de choses ce que vous avez en tête depuis longtemps est tout à fait possible. En plus des démonstrateurs en tout genre, pas mal d’ateliers vous seront proposés pendant tout le weekend. Mais attention, hein. C’est pas de l’atelier de mignon. Vous allez souder, apprendre à faire un kart, faire des meubles en chêne, créer des accessoires de cosplay, ou encore apprendre à manier une scie à chantourner. Ouep, tout ça.

Et on ne vous parle même pas des conférences et autres performances plus attirantes les unes que les autres (on a bien hâte de rencontrer les membres du club français de répliques d’R2D2) qui rythmeront le weekend. Drones, fab-lab, objets en kit, récup’ intelligente, le programme est hyper chargé, hyper varié, et hyper concentré.

Les infos qui sont pratiques, c’est là :

  • Rendez-vous vendredi, samedi et dimanche au Tripostal, avenue Willy-Brandt, à Lille.
  • L’entrée est à 9 euros, 6 euros en tarif réduit.
  • Le site de l’événement