Du 15 février au 3 mars prochain se déroulera la 6e édition du Hip Open Dance. Par le biais de ce festival, il s’agit de mettre en valeur la richesse de la danse hip-hop. L’occasion de (re)découvrir le hip-hop d’une autre façon avec des spectacles, des rencontres et des projections. 

Un programme riche, de la diversité et des spectacles à n’en plus finir vont avoir lieu au Flow, à la Maison Folie Wazemmes, au cinéma l’Univers et à l’Hybride dans les jours à venir.

Les festivités débuteront ce jeudi avec le spectacle Gaou de la compagnie La Mer Noire. Les quatre danseurs, tout droit venus du Sénégal, sont les gagnants du Hip-Hop Games 2016. “Notre spectacle est un mélange de danse africaine, urbaine, de théâtre, nous occupons beaucoup l’espace avec quelques fois des touches comiques“, explique Roudia, danseuse de la compagnie La Mer Noire.

Un spectacle traitant du départ, l’histoire d’une longue traversée. “C’est une façon ironique de parler des étrangers, développe Dexter, un des danseurs. C’est notre histoire, nous souhaitons montrer comment on peut perdre notre identité. Utiliser la danse est un moyen de faire passer un message.

Gaou, le spectacle de la compagnie La Mer Noire va vous montrer le hip-hop tel que vous ne le connaissiez pas encore.

Le 20 février, on pourra compter sur la compagnie Massala avec le spectacle Nass, à la Maison Folie de Wazemmes cette fois. Un mélange entre les racines marocaines de son chorégraphe Fouad Boussouf et des cultures urbaines. Dans le même lieu mais deux jours plus tard, une soirée shows chorégraphiques avec Lady Rocks, Bxl Squad, Hotclan, Bboy Abdel et les Blackidz ainsi que Jimmy Omoï. Ce dernier sera également présent au Flow le 28 février pour présenter son spectacle Hand In Cap sur le handicap dans le but de changer le regard des gens.

R1R2 Start de la compagnie YZ aura lieu le mardi 27, à 20 heures et le mercredi 28, à 15 heures. Un spectacle qui promet humour et questionnement quant à la notion des communautés.

Le Hip Open Dance c’est aussi du cinéma dont un documentaire qui aura lieu à l’Univers. Le docu traite de l’explosion du hip-hop à Mayotte et de la façon dont les jeunes s’emparent de la création. Valoriser la différence et la diversité de l’écriture chorégraphique est le point important de ce festival“, expose Olivier Sergent.

Bien-sûr ceci n’est qu’une petite partie de la programmation du festival. Tout le programme est à retrouver ici. Une chose est sûre, c’est le moment de s’initier, de comprendre et d’apprendre ce qu’est véritablement le hip-hop. Et vous risqueriez d’être surpris.

Tarifs : de 3 à 12€, Flow : flow@mairie-lille.fr / 03 62 14 59 52, MFW : mfwazemmes@mairie-lille.fr / 03 20 78 20 23, l’Univers : 03 20 52 73 48, l’Hybride : 03 20 53 24 84. 

 

  • 22
  •  
  •