C’est Christophe Paredes qui est à l’origine de ce projet gourmand qui verra le jour en avril prochain. Au menu de l’Electrico Lisbon Urban Food, des spécialités portugaises comme des churrasco, à savoir des grillades, et le fameux pastel de nata, un petit flan onctueux. Gros gavage en perspective. 

Depuis maintenant quatre ans, Christophe Paredes s’est investi dans le projet d’ouvrir un food-truck portugais. “J’ai toujours aimé cuisiné des plats portugais pour mes amis et avec le développement de la street-food en France, j’ai réalisé que les offres étaient souvent similaires”, explique-t-il.

Il y a deux ans, ce responsable commercial quitte son travail, prend son sac à dos et part en direction du Portugal. L’objectif ? Découvrir des restaurants typiques et y goûter le plus de plats possibles.J’ai également fait des stages dans des restaurants français, j’ai appris au contact des professionnels“, précise le fondateur.

Dans le food-truck de Christophe, portugais d’origine, il sera possible de retrouver une partie grillade avec du poulet et des travers de porc cuit dans un four à mi-chemin entre le barbecue et le four. Mais aussi une partie épicerie fine type traiteur avec des plats typiques. De la viande donc mais aussi du poisson. “L’objectif est de valoriser les recettes du patrimoine tout en les revisitant. Je veux faire une cuisine simple dans le respect des recettes authentiques“, développe Christophe Paredes.

Christophe partage avec plaisir des plats typiques portugais depuis quelques années. Le food-truck va voir le jour mi-avril. On a hâte.

Alors on sait déjà que l’Electrico verra officiellement le jour mi-avril, d’abord sur les marchés, dans un food-truck à l’image du célèbre tram de Lisbonne. Oui parce que c’est à ça qu’a servi la cagnotte Ulule qui a récolté les 3 000€ en seulement quatre jours.

Du coup, Christophe Paredes a décidé de se fixer un nouveau pallier afin de pouvoir investir dans un groupe électrogène. “Grâce à ça, je pourrais me déplacer plus facilement. Je veux commencer par les marchés mais je veux aussi faire de l’événementiel et investir les zones d’activités d’entreprise.

Alors ne vous étonnez pas si vous voyez débarquer le tramway jaune à Lille en avril, il vous proposera non pas un tour de la ville mais de délicieux plats à partir de 8,00€. Bon appétit !

  • 357
  •  
  •