Léopoldine Van Gucht et Valentin Dekesel, étudiants en information et communication, et Orlane Apicella, étudiante à Sète, s’apprêtent à participer à une course de folie. Du 10 au 17 avril, ils vont devoir rallier Amsterdam en partant de Budapest.

Tout a commencé par une simple participation à un concours organisé par Fun Radio, auquel Léopoldine et Valentin ont participé. Les deux amis sont tirés au sort avec Orlane qu’ils ne connaissaient pas encore. “C’était super perturbant car on nous a appelés le matin et nous devions donner une réponse le soir même. Personnellement, j’ai un job étudiant, j’ai dû mettre tout le monde devant le fait accompli“, explique Léopoldine. Oui parce que le truc c’est qu’ils ne sont au courant de rien. “Les détails de la course nous sont précisés au fur et à mesure. Nous avons appris le lieu de départ il y a quelques jours“, souligne Valentin. Et même le lot à gagner est inconnu. Enfin presque. Les trois étudiants savent qu’ils participent pour gagner un voyage tous frais payé mais n’ont pas connaissance de la destination.

Les trois aventuriers sont prêts pour cette course folle qui débute le 10 avril prochain.

On s’apprête à partir une semaine et à visiter plusieurs villes, c’est juste énorme. Même si on appréhende un peu de ne pas savoir où on va dormir ou ce qu’on va manger, on a conscience que c’est une expérience et une chance incroyable‘”, ajoute Léopoldine. La course Can you make it, c’est un peu l’inconnu.

Leur seul moyen d’atteindre Amsterdam en sept jours sont leurs jambes et 24 canettes de RedBull qu’ils pourront échanger contre de l’argent, par exemple. Tout au long de cette semaine, des défis les attendent dans le but de gagner un maximum de points. Mais ces derniers peuvent aussi être gagnés par le biais de leur page Facebook. C’est simple, plus il y a de likes, plus il y a de points leur permettant de pouvoir faire des activités, genre saut en parachute.

Même si leur parcours est un peu atypique, il faut savoir que tout le monde peut participer à cette folle aventure. Au total c’est 200 équipes de 60 pays différents dont quinze équipes françaises.Je sais que toutes les équipes ont dû poster une vidéo sur Youtube. Si elle générait plus de buzz que les autres, l’équipe était qualifiée pour la course“, développe l’étudiant de Lille 3. Alors si vous êtes prêts à relever le défi, attendez-vous à ce que RedBull (l’organisateur de la course) annonce les dates d’inscription pour l’édition suivante à peu près un mois après le retour des deux lillois, à savoir aux alentours du mois de mai.

On sait pas pour vous mais nous, on a très hâte de suivre leur périple à travers l’Europe.

Le site officiel de la course c’est ici, au cas où l’expérience vous tenterait.

Et la page Facebook de l’équipe mi-nordiste, mi-sudiste est ici.