Nan mais c’est quand même une belle idée, on ne va pas le nier. Allier bière et science, c’est le principe même du festival Pint of Science. Il aura lieu du 14 au 16 mai prochain, mais les places seront mises en vente dès le 9 avril. 

Pint of Science n’est pas une invention lilloise, mais anglaise. En 2013, la première édition voit le jour à Londres, créée par deux scientifiques qui cherchaient alors à intéresser le public à leurs sujets d’étude. Et comme ce sont des types pas trop austères, ils se disent qu’on parle science tout aussi bien dans un bar que dans un labo. Hop. Pint of Science.

L’idée a tellement séduit tout le monde qu’un tas de villes s’y sont mises, y compris en France. Cette année, rien que chez nous, c’est 40 villes qui participent au festival. Et il aurait été très étonnant que Lille n’en fasse pas partie. L’année dernière, huit soirées avaient été organisées dans différents bars de la ville. Zététique (l’art du doute), transhumanisme, neuromarketing, intersexualité… Les thèmes avaient été plutôt très variés et les acteurs du monde scientifique tout à fait mobilisés pour venir parler de leurs recherche une pinte à la main.

Cette année, ça recommence, donc. On reviendra très vite sur le programme, une fois que l’organisation l’aura dévoilé, à peu près le 9 avril, en même temps que l’ouverture de la billetterie. Oui, c’est payant. Mais pas trop : chaque soirée coûte deux euros.

Plus d’infos sur le site de Pint of Science.

  • 122
  •  
  •