Devant la grève de la SNCF, il n’y a pas d’égalité. Il y a ceux qui voient leur amphi de la fenêtre de leur cuisine, et ceux qui prennent le train pour venir en TD. Devant ce constat, les Jeunes Insoumi.es de la fac de droit de Lille 2 demandent l’annulation des examens, et donc la validation du semestre pour tout le monde. 

C’est La Voix du Nord qui relaie le communiqué publié par Les Jeunes Insoumi.es de Lille. L’organisation relaie la demande l’annulation pure et simple des examens qui auront lieu à la fac de Lille 2 au nom d’une “rupture d’égalité” entre ceux qui sont pénalisés par la grève de la SNCF et les autres. En AG ce mardi, les étudiants ont voté le blocus de la fac tant que cette demande n’a pas abouti. Et qui dit annulation des partiels dit validation du semestre pour tout le monde.

Toulouse et Paris

Bon, l’administration n’a pas réagi à cette demande. En attendant, les Insoumi.es ont malgré tout réitéré leur soutien aux cheminots et comptent bien continuer le mouvement.

Sinon, l’idée de valider de facto tous les partiels pour tout le monde a déjà été évoquée à l’université Jean-Jaurès de Toulouse et à la faculté de Tolbiac (Paris 1). Mais les doyens, curieusement, ne sont pas hyper chauds pour que ça se passe comme ça.

 

  • 181
  •  
  •