La Métropole Urbaine de Lille n’allait pas en rester à la station Lille Europe. L’idée est bien sûr d’équiper toutes les stations du réseau en portiques anti-fraude, à terme. Mais ça prend du temps, et de l’argent. En 2018, six nouvelles stations vont en être dotées. 

C’est La Voix du Nord qui a balancé ça. Un plan qui court jusqu’à novembre 2018, et qui va équiper des stations parmi les plus fréquentées de la métropole de portiques de sécurité. Mais si, vous savez : ces portes qui ne s’ouvriront que si vous validez votre ticket…

Bon, voilà, on a un calendrier un peu plus précis de ce qui nous attend pour les prochains mois :

  • Eurotéléport en juin
  • Tourcoing Centre en juillet
  • République – Beaux-Arts en août
  • Porte de Douai en septembre
  • Gare Lille Flandres et Porte des Postes en novembre

L’article de La Voix rappelle qu’actuellement, la fraude, c’est 13 % sur tout le réseau Transpole. L’objectif affiché par la MEL est d’atteindre un taux plus acceptable, à peu près 5% en 2024. Parce qu’augmenter le montant de l’amende à 100 euros (55 si on paie en ligne dans les deux mois) en cas de chopage par un contrôleur  n’a manifestement pas suffi à combler le trou creusé dans les comptes. Les portiques anti-fraude devraient être un peu plus efficaces.