On ne présente plus Papà Raffaele. Forts de leur succès, les patrons ouvrent, la semaine prochaine, une deuxième adresse rue Saint-Jacques : le Papà Posto.

La première chose, c’est que ce n’est pas un restaurant. Plus qu’un “bar d’attente”, Papà Posto sera un vrai lieu de vie à la napolitaine comme nous l’explique Charly, l’un des fondateurs de la pizzeria.

“L’idée, c’est de permettre au client d’attendre une place pour Papà Raffaele, dans la même ambiance. On veut proposer une soirée complète au client, qu’ils ne soient pas trop loin de chez nous pour pouvoir revenir rapidement quand on les rappelle. Là, il y a à peine vingt secondes !”

Papà Posto sera donc l’antichambre de Papà Raffaele, et on vous le dit comme ça : vous allez kiffer poireauter.

D’abord il y aura des antipasti, les mêmes que proposés au restaurant en “un peu plus poussés”Ensuite, Papà Posto proposera une incroyable carte de cocktails avec des Spritz en veux-tu en voilà, des vermouth en dry ou en tonic, des cocktails à la sauce napolitaine, comme le Moscow Mule qui deviendra le Napoli Mule, huit becs à bières (toutes italiennes) et enfin, la possibilité de commander son Spritz sur mesure, en choisissant son vermouth.

Du déjeuner à l’apéro

Ce nouveau “lieu de vie” va aller encore plus loin, et décliner la dolce vita à la napolitaine tout au long de la journée.
Pour le déjeuner, street food napolitaine, avec des panuozzo, une déclinaison de pizza version sandwich. Pour l’après-midi, du sucré avec cafés, lattetiramisù, sfogliatelle… dans la tradition de la pâtisserie italienne. Et à partir de 18 heures, Papà Posto passera en mode aperitivo et proposera une assiette de produits italiens variés (fromages, charcuterie, olives…) pour accompagner votre verre. C’est beau.

Last but not least : dans le turfu, vous pouvez vous attendre à une ouverture le week-end pour des brunchs de la mort avec charcuterie, fromage, des muffins, pâtisseries, “des tartines avec de la Nocciolata, des confitures de maboule…” On s’arrête là, on a trop faim (et on est sûrs que vous aussi). Le mot de la fin est pour Charly Ci vediamo dopo” – On se voit plus tard.