Le Zero Waste, plus qu’une tendance, c’est un mode de vie. Et une manière de faire des économies tout en étant green. Donc même quand on est fauché, il y a moyen de s’y mettre. Miryam Pol de Hello Bocaux, petit nouveau de la vente en vrac installé à Hellemmes, donne quelques conseils à l’attention de ceux qui mangent trop de pâtes en fin de mois.

” Quand j’ai commencé à changer mon mode de vie, avec mon mari on a décidé que ça ne devait pas coûter plus cher ni prendre plus de temps “, explique Miryam. Et elle nous a donné quelques conseils pour rendre le quotidien un peu plus éthique. Et ça a pas l’air bien compliqué, en fait.

Hello Bocaux, c’est du vrac, du bio et du local

1. Cuisiner, une des clés pour limiter les déchets

Ré-apprendre à cuisiner, c’est bon pour la planète et pour la santé. Au revoir aux plats préparés sur-emballés à la compo un peu limite et aux prix prohibitifs. On se remet aux fourneaux. Il y a des marchés dans à peu près tous les quartiers de Lille. Et vous redécouvrirez le vrai goût des légumes.

Miryam, cuistot en puissance, n’est d’ailleurs pas en reste sur le sujet : “Pour manger pas cher et bien, les pois cassés c’est le bon plan, alors certes il faut les laisser tremper 12 heures et les cuire 45 minutes, mais on peut les cuisiner aussi bien en purée qu’en salade ou torréfiés pour l’apéro“.  Et si vous lui rendez visite dans sa boutique, elle peut même vous faire un programme personnalisé.

2. Le compost, une astuce écolo gratuite

En 2014, 324,5 millions de tonnes de déchets ont été produits. Bon, c’est 6% de moins qu’en 2012, mais quand même… Surtout ” qu’un tiers des poubelles sont composées d’épluchures de fruits et légumes , fait remarquer Miryam.

Alors pour débuter une transition vers le zéro déchet, vous pouvez commencer par faire du compost, c’est déjà pas mal. Ça ne coûte pas très cher et c’est facile à faire. Mais surtout il existe des points de dépôts et des sites de compost. À Lille, il existe en 13, répartis dans la ville.

3. Favoriser la récup’

Que ce soit dans le grenier de sa grand mère (on est quasi certains qu’il regorge de merveilles) ou lors de “vide-maisons“, chiner c’est vraiment le bon plan. Mais la récup’ passe aussi par le recyclage. Genre transformer des pots de confiture en bocaux.

Ou encore réutiliser des vieux vêtements troués en torchon. Les possibilités ne manquent pas. Et en plus d’être écolo, ces petits tips permettent de faire pas mal d’économies.

4. Investir sur le long terme

Bien sûr, il est nécessaire d’investir dans deux-trois petits trucs pour se faciliter le quotidien, comme des bocaux étanches, des torchons, des “cotons” démaquillants réutilisables, etc. Et ça fonctionne aussi au niveau de l’hygiène. “Je vends des shampoings à 12€. Alors certes, c’est pas donné, mais ils me font un an“, souligne Miryam.

On va pas vous faire un inventaire à la Prévert, mais dernier conseil made in Vozer : soyez à l’affût des bons plans. À titre d’exemple, Hello Bocaux brade certains aliments jugés moins beaux (mais pas moins bons).

Hello Bocaux loge au 159 rue Roger Salengro à Hellemmes-Lille.
La boutique est ouverte du mardi au samedi de 9 h 30 à 13 heures et de 15 h 30 à 19 h 30. 

  • 338
  •  
  •