Fives. Sa place ensoleillée, ses joyeux motards sans casque, ses commerces variés, sa friche industrielle… Allez, pas de clichés ici. Fives, c’est de la balle. Et surtout aux environs de début juin, puisque le Fivestival de l’association Nasdac enjaille tout le quartier. 

Et cette année, c’est du côté de la rue Lannoy qu’il va falloir aller. Là bas, deux lieux de haute importance : la salle des fêtes super canon (vraiment) et le square des Mères, son voisin. C’est là qu’aura lieu la majeure partie des festivités.

Déjà, avec, toute la journée de samedi, des pestacles d’art de rue square des Mères. Des compagnies plutôt bien sympathoches vous inviteront à poser votre séant dans l’herbe grasse et à regarder des jolies choses. Puis on vous conseille de rester dans le coin quand le soleil décline, puis que le soir, dans la salle des fêtes aura lieu un bal comme Fives en a le secret. Deux groupes nommés responsables en chef de l’ambiance : 47Soul, qui fait de la belle musique d’inspiration arabe mais avec des sons de maintenant, et Supagroovalistic, qu’on ne présente plus. Si ? Le duo de DJ est lillois et talentueux. Faites nous confiance, enfin.

Voilà. Vous avez eu un samedi chargé. Vous avez regardé des gens jongler avec grâce, puis vous avez bougé votre boule toute la soirée. Dimanche matin, vous n’avez envie de rien d’autre que d’un cacheton anti-migraine et de cococolo. Nous on a une autre solution : vous pouvez retourner au square des Mères.

Pour glandouiller dans un fauteuil moelleux amené pour l’occasion, ou participer à l’international mölkky cup, ou regarder un pestacle de cirque, ou écouter une chorale comique. Ça s’appelle soigner le mal par le mal, et c’est toujours mieux que de se laisser chauffer le crâne sous votre couette toute la journée. C’est le principe du Square peinard (copyright Fivestival), et c’est une excellente manière de vivre son dimanche.

Voilà, à part le bal du samedi soir (3 euros pour les étudiants et les chômeurs, 5 euros pour le reste de l’humanité) tout est gratuit, donc pas la peine de chercher des tarifs. Pour les infos pratiques et la programmation complète, c’est sur le site du Fivestival que ça se passe. 

  • 102
  •  
  •