C’est encore au stade de projet, mais Transpole y travaille très activement. D’ici fin 2018, des navettes autonomes en test devraient transporter des étudiants d’un point à un autre au sein de Cité Scientifique. 

Tout est à faire, rien n’est décidé, du parcours, du prix ou même du prestataire qui sera chargé de fournir les navettes. La seule chose de sure, c’est qu’il n’y aura pas besoin d’embaucher de chauffeur. La navette sera autonome. Comme le métro, mais sur la route, quoi.

L’idée est donc de déployer ces petits bus sans conducteur à Cité Scientifique, campus assez grand pour justifier qu’on s’y déplace en bus. Transpole, en collaboration avec la Métropole Européenne de Lille, bûche actuellement sur les modalités de développement. “Mais l’envie et l’ambition sont bien là“, nous assure-t-on à la com’ de Transpole. Pour l’instant, il est un peu tôt pour vous annoncer un parcours ou ne serait-ce qu’un calendrier.

Pour info, ce ne serait pas une première en France : Libourne a déjà vu rouler des navette autonomes pour un festival, l’aéroport de Roissy expérimente les siennes depuis avril, et Aix-Marseille teste une navette qui relie la gare d’Aix-en-Provence jusqu’à une zone d’activités.

Voilà, Lille s’y met donc aussi. On revient vers vous dès qu’on en sait plus, comme dirait l’autre.

  • 190
  •  
  •