On en sait un peu plus sur le déroulé de l’édition 2018 de la Braderie de Lille. Extension du périmètre et retour des tas de moules sont  au programme. 

La Braderie de Lille aura lieu les 1er et 2 septembre. Comme chaque année, le périmètre bradé sera fermé au stationnement à partir du vendredi 31 août, dès 19 heures, jusqu’au lundi 3 septembre, 1 heure du mat’. Le système de laisser-passer sera toujours de mise. Périmètre plus grand, esprit brocante et tas de moules dans les rues.

Le retour du traditionnel tas de moules

Une Braderie de Lille, sans ses tas de moules, c’est pas vraiment une Braderie. Déjà émaillés par la fermeture du célèbre restaurant “Aux Moules”, les visiteurs se sont retrouvés l’année dernière face à une place Rihour amputée de son tas de moules. Et c’était comme ça, un peu partout dans la capitale des Flandres. L’édition 2018 signe le retour de cette tradition appréciée, et recherchée, par les touristes et les visiteurs. Le retour des moules, c’est donc une très très bonne nouvelle.

Je dois dire que l’année dernière j’ai été très choquée du prix des moules“, a fait aussi remarquer Martine Aubry. Il est vrai que dans certains restos, les moules-frites pouvaient s’élever à 18€. Elle espère que les commerçants feront un petit effort pour rendre ce plat typique un peu plus accessible.

Un périmètre remanié

Le credo, c’est aussi de rectifier le tir des ratés de la dernière édition. Les enjeux de sécurité était tels en 2017 que la braderie avait perdu un peu de sa saveur. Même si certaines mesures ont été saluées par les riverains, comme l’absence de vendeurs professionnels boulevard de la Liberté. Ou encore, la fin de vente des stands de nourriture amateur.

Le périmètre a été retravaillé et modifié. Il faut dire que l’année dernière, tout était carré et très resserré puisque 160 policiers municipaux assuraient la sécurité du lieu. Même si le périmètre de la braderie reste hermétique, il s’agrandit à la rue Gambetta et aux rues adjacentes au Quai du Wault, soit les rues Patou et Boileux, mais aussi à la rue de Bourgogne. Douze points d’accès seront contrôlés en permanence par les agents municipaux et placés sous surveillance policière.

Comme en 2017, une zone géographique correspondra à une thématique. Genre un “axe de la chine”pour les brocanteurs et antiquaire, du côté du boulevard Louis XIV. D’ailleurs les réservations commencent dès le 11 juin pour les personnes étant dans le périmètre. Pour les autres, ils pourront s’inscrire à partir du 15 août. Une liste d’attente sera établie et les emplacements seront attribués dans la limite des places disponibles.

  • 563
  • 7
  •