Ce dimanche, sept street artists réunis par le Collectif Renart vont peindre le dessous des ponts qui enjambent le canal de la Marque. Le plus beau, dans tout ça, c’est qu’on va pouvoir les regarder en pleine action.

C’est le long du canal, et c’est de l’art. Donc c’est Can’art“, résume Julien Prouveur, membre du Collectif Renart à l’origine de l’événement. “La MEL organise cette année plusieurs dates pour son festival Melting ponts, on est l’une d’entre elles.” Sachez, pour votre gouverne, que les canaux de la Deûle sont enjambés par pas moins de 56 ponts, dans la métropole lilloise. La Métropole Européenne de Lille a donc décidé de les mettre en valeur par le biais d’un festival qui dure environ six mois. Le Collectif Renart a une date, le 17 juin, qu’il a décidé de mettre à profit joliment.

Les artistes ne vont pas investir les 56 ponts de la métropole, mais deux : celui du collège de Marcq-en-Baroeul, et le pont de l’avenue Hannart à Croix. “On installe notre village le long du canal à Wasquehal, juste à côté du skatepark Dehaudt.” Vous pourrez assister à la mise en place d’un cellograph, participer à des ateliers de pochoir et de calligraphie…  C’est de là, également, que partiront les canoë kayaks qui permettront d’aller voir les artistes à l’œuvre sous les deux ponts.

A propos des artistes, que du local, et que du beau monde : Logik, Shure, Atomik, et XR6 se chargeront de faire son affaire au pont de Croix, tandis que Noteen et PNS s’occuperont de celui de Marcq. Quant au graphiste Dany Boy, il se fera un plaisir de vous montrer comment on crée un cellograph dans les règles de l’art à Wasquehal.

Vous voulez y aller ? C’est très simple. Allez donc vous promener du côté du canal de la Marque ce dimanche entre 14 heures et 17 heures. Vous y croiserez plein de gens bien.

L’event Facebook, c’est par là.