Si vous avez besoin de déstresser un bon coup après les exams ou une grosse semaine de boulot, pas besoin de booker un voyage au Maroc hors de prix, il suffit de se rendre à J.B.-Lebas. C’est là qu’a ouvert il y a six mois le plus grand hammam d’Europe, Les Cent Ciels.

Le dépaysement commence dès l’entrée du 64 Boulevard Jean-Baptiste Lebas et donne le ton : une fois passée la porte de Les Cent Ciels, le reste du monde lillois n’existe plus. On laisse son portable et sa montre au vestiaire pour oublier toute notion du temps. La seule horloge de tout l’établissement se trouve dans le hammam tiède et il faut avoir la vision de Superman pour la voir à travers la vapeur.

 

 

Mais qui a besoin de savoir l’heure quand quelqu’un s’en occupe pour vous ? Et bien pas nous. Une fois parée de notre peignoir et de notre maillot de bain pour se faire chouchouter pendant l’après-midi, on nous fait une petit grand tour du propriétaire.

Le premier hammam tiède qui fait juste 100m2.

1600m2 dédiés à la détente, rien que ça : des salles de repos avec thé à la menthe à volonté, restaurant marocain avec vue en mezzanine sur les différents bains à la romaine, piscine et jacuzzi, quatre hammams, trois alcôves de gommage et tout un couloir de salles de massage. Il y a de quoi se perdre mais heureusement il y a toujours une pro du hammam pour nous aider à nous géolocaliser.

On est opé pour le début du rituel ! Direction les bains romains pour faire trempette pendant près d’une heure avec des pauses jacuzzi bien méritées. On nous conseille d’alterner et de terminer notre session par un passage d’au moins 15 minutes au hammam tiède pour “préparer nos pores pour la suite“.

Bains romains, ça veut dire un à 15°, un autre à 39° et une piscine à 30° avec en prime un coin jacuzzi et sièges massants.

Si vous n’êtes jamais entré dans un hammam, votre corps de ch’ti peut vous lancer une alerte rouge en mode Fort Boyard (“Vite, soooooors !”) Mais promis, on s’y habitue à toute cette vapeur et cette chaleur. Et on y prend même goût. Parce que nos pores le valent bien.

 

On hésite encore à refaire la même déco dans notre salle de bain.

Hop, c’est l’heure de la douche et on passe dans une alcôve pour un gommage au gant Kessa, juste parfait pour se délester d’un max de peaux mortes. Une fois qu’on a la peau aussi lisse que celle d’un bébé, on nous enrobe de rhassoul, une argile volcanique naturelle pour apaiser notre peau toute gommée.

Après un re-passage au hammam pour faire pénétrer tout ça, une nouvelle douche et on monte à l’étage pour le massage. Là on se retrouve nez-à-nez avec des pétales et des bougies comme dans les films.

Une fois tout notre corps massé à l’huile d’argan et notre esprit apaisé, on se vautre s’allonge en salle de repos, un thé à la menthe à la main.

Ça fait déjà plus de deux heures qu’on a quitté Lille pour Marrakech et qu’on a perdu toute notion du temps. Mais là, c‘est fini. Et il faut retourner dans le vrai monde.

Là on vous a juste expliqué succinctement le rituel “plénitude”. Mais il y en a plein d’autres : pour les couples, pour les futures mamans, avec des bains au lait d’ânesse… On peut aussi organiser des EVJF ou des annivs parce que Les Cent Ciels ouvre du mardi au dimanche de 9h à… à 22h !

A noter que les mercredis et samedis sont strictement réservés à ces dames.