Trouver une bonne coloc’, bien placée et dans un appartement qui nous correspond, ce n’est pas toujours facile. Petit tour d’horizon des possibilités qui s’ouvrent à vous. 

Se loger à Lille coûte un petit pécule. La colocation est un peu moins chère qu’un studio – 429€ en moyenne selon le Figaro – et a ses avantages : appart’ plus grand et plus confortable, partage des charges, tours de lavage de cuvette… Puis la colocation, c’est quand même convivial, quand ça se passe bien.

Chacun a sa méthode pour trouver le coloc’ de ses rêves, on vous en liste quelques unes.

  • Les petites annonces

Que ce soit sur Facebook ou sur Le Bon Coin, les petites annonces peuvent être un bon plan pour éviter les intermédiaires (et donc les frais). Mais quelques précautions sont à prendre, notamment au niveau de la signature du bail. Renseignez-vous bien sur les modalités : qui est le propriétaire, quel est le montant des charges, quelles sont les règles de rupture du bail, etc.

  • Les sites spécialisés

Les sites comme La carte des colocs ou encore Appartager proposent pas mal d’annonce. En plus d’être assez transparent sur les personnes qui se cachent derrière les annonces, il sont pratiques. Un peu comme Airbnb, vous pouvez rechercher une coloc par quartier, si connaissez mal la métropole.

  • Les colocs intergénérationnelles

Si vous êtes fauchés et que rendre des petits services ne vous dérange pas, la coloc’ intergénérationnelle est un (très) bon plan. Si ça vous intéresse, vous pouvez aller faire un petit tour sur Un toit à partager, mais d’autres sites existent. En revanche, quelques critères sont de mise : ne pas fumer, ne pas rentrer trop tard, rendre service, etc.

  • Les agences immobilières

En dernier recours, les agences immobilières peuvent être une roue de secours. A Lille, il existe des agences spécialisées dans le domaine, comme Colocatère ou encore Colocation City Liberté. Les agences immobilières, comme Immo Lille, proposent des logements où les colocs sont possibles.

Si vous passez par ce biais, faites attention à la clarté du contrat et renseignez vous sur les contrats de sortie, régularisation des charges en fin de bail ou encore sur les règles de départ… On revient vite vers vous avec un genre de tuto sur les petites lignes au bas des contrats de colocation, histoire d’être complets dans notre devoir d’information.