Ne mélangeons pas tout : il y a le cannabis d’un côté, ce psychotrope toujours interdit en France, et le cannabidiol (CBD pour les intimes), une molécule du chanvre indien, cousine de la THC qu’on trouve chez Marie-Jeanne, mais pas vraiment avec les même effets. Une boutique qui ne vend que des produits à base deCBD vient d’ouvrir à Lille. 

Il y en a déjà une à Annoeulin, et une à Béthune. Dès les premiers jours, ces boutiques ont été prises d’assaut. Effet de mode ou non, on verra bien. Toujours est-t-il qu’une échoppe à Lille a ouvert ce lundi, et elle ne vend que des produits à base de cannabidiol : liquide pour e-cig, tisanes, infusions, cristaux à faire fondre sous la langue… On se détend : la consommation de ces produits n’a pas le même effet que la weed.

A la Voix du Nord, Rachid, le propriétaire des lieux, affirme que “le CBD est un produit de bien-être”, rien de plus. Bon, la mission interministérielle de lutte contre la drogue et les conduites addictives a tout de même édité il y a peu une note expliquant que le CBD ne peut pas prétendre à une quelconque vertu thérapeutique, et que tout produit de CBD contenant plus de 0,2% de THC (le psychotrope du cannabis) est strictement interdit en France. Voilà, ça, c’est dit. Après, il y a un genre de vide juridique concernant la commercialisation de produits contenant du CBD… dans lequel des entrepreneurs se sont engouffrés.

Rue Inkerman, donc, depuis ce lundi, vous pouvez aller acheter du cannabidiol sous différentes formes, dont aucune ne se fume roulée dans du papier OCB long format. En revanche, vous trouverez des cosmétiques et de l’huile pour la cuisine.

Une adresse? Allez : 11 rue Inkerman, à Lille. Sinon, niveau tarif, comptez 18 euros pour un gramme. Mais bien sûr, ce n’est qu’une indication, les prix varient en fonction des produits.