Du sport sans prise de tête, ouvert à tous et quasi-gratuit, ça se passe du côté de Fives avec l’asso sportive Spartak lillois. L’adhésion mensuelle ne vous coûtera qu’un euro, et vous avez le choix : du foot, du basket, de la zumba ou encore du renforcement musculaire. 

Payer un minuscule euro chaque mois pour faire jusqu’à dix heures de sport par semaine, c’est ce qu’on pourrait appeler une offre qui ne se refuse pas. Pour s’inscrire, rien de plus simple, il suffit de se présenter à un atelier avec une pièce de 1€. Les inscriptions sont ouvertes à tout le monde et tout au long de l’année, à condition d’être majeur. Le planning est publié chaque mois sur la page facebook et sur le site de l’association.

On propose du foot, mais aussi du basket, de la zumba ou du renforcement musculaire, détaille Justine Leroy, membre de l’asso depuis peu. On peut venir cinq fois par semaine puis ne pas venir pendant deux semaines, il n’y a pas d’obligation “. Pour le mois de juillet ce sera un peu différent. Seul le créneau du dimanche sera conservé. Les activités auront lieu à la salle de sport “FCB” situé rue Vancanson (Marbrerie).

Au total, cinq séances de sport de deux heures sont proposées chaque semaine, auxquelles s’ajoutent des events, comme Roule ma poule (des promenades en vélo) ou l’International Moölkky Cup

” Pour un sport solidaire et populaire “

Les activités sont encadrées par des bénévoles. Spartak Lillois souhaite rendre le sport accessible à tous. D’ailleurs ici, on ne parle pas d’entraîneur ou de coach. “ L’asso n’a pas de président, il n’y a pas de hiérarchie , on est plutôt dans l’horizontalité “, indique la jeune femme. Les maîtres mots sont l’échange, les rencontres et le plaisir. “ Personne n’est mis de côté. La devise, c’est pour un sport solidaire et populaire, précise Justine. On est plus dans un esprit fair-play, d’entraide et de collectif .” Depuis la création de l’association en 2010, la petite asso a pris de l’ampleur et fait des émules. L’idée venait à la base d’une bande de potes et d’une simple envie de jouer au foot. Faute de club proposant une offre qui corresponde à leur espérances, Yordan Deconinck, Benjamin Vandekerckhove et Mathieu Roger ont créé Spartark Lillois. Huit ans plus tard, des centaines de Lillois ont participé à leurs entraînements.

Depuis peu de temps, l’asso profite d’un local, le “Rino Della Negra” rue de Lannoy où se tiennent les réunions mensuelles ouvertes à tous, ainsi que des projections de matchs.

Pour rejoindre l’association et/ou se rencarder, direction la page Facebook ou le site internet.