C’est un petit peu le lieu parfait pour ça. Au Palais Rameau, d’ici un an, trois écoles appartenant à la Catho vont s’installer pour travailler sur l’agriculture urbaine. La Ville vient d’accepter l’offre d’Yncréa, ce groupement d’écoles, de louer les lieux pour 25 ans.

Alors résumons. Au sein de la Catho, il y a plusieurs écoles. Parmi elles, trois écoles d’ingénieurs : HEI, ISA et ISEN. Elles se sont regroupées au sein d’un genre d’association, appelée Yncréa, et qui regroupe donc à peu de gens près 5 500 étudiants. Et c’est donc Yncrea qui va s’installer d’ici fin 2019 au Palais Rameau. L’angle de l’enseignement qui y sera délivré ? L’agriculture urbaine, bien sûr. Le lieu s’y prête quand même vachement bien, rapport au fait que Charles Rameau, le papa du lieu, était président de la Société horticulture au moment de l’époque (fin 19e), et qu’il a créé ce lieu pour des expositions de fleurs et de fruits.

La Ville, qui est aujourd’hui propriétaire, a donc accepté de louer son palais à Yncréa pour un bail de 25 ans, ce qui laisse le temps de voir venir. L’idée est de faire de ce lieu une école dédiée à l’agriculture des villes. Sous le même toit cohabiteront plusieurs activités :

  • un espace de recherche et de développement de l’agriculture urbaine
  • un espace de production agricole
  • un espace de formation et de formation continue
  • une pépinière d’entreprises
  • une agora

La Ville entend bien faire en sorte que les habitants du quartiers puissent prendre part à ce qui se fait dans et autour du Palais Rameau. La production agricole et la réflexion autour de l’alimentation se feront en collaboration avec les habitants.

Niveau timing, ça devrait aller relativement vite, donc. Il y a quelques travaux à faire (pour près de 14 millions d’euros), et ils ne devraient pas durer beaucoup plus qu’un an. L’idée est de conserver la structure du bâtiment tout en lui redonnant un peu d’allure. Rendez-vous à la rentrée 2019, donc.