Vous avez une idée pour améliorer la vie quotidienne dans votre ville, quartier ou rue ? C’est le moment de dégainer votre stylo et votre bloc-note pour brainstormer à fond. Jusqu’au 30 septembre, la ville de Lille récolte les projets des Lillois, Lommois et Hellemmois puisqu’elle vient de voter un budget participatif d’1,5 million d’euros rien que pour l’année prochaine. 

Attendez, on reprend tout dans l’ordre. Cette année, la mairie de Lille a testé un concept à Fives qui consiste à allouer un budget participatif destiné aux projets des habitants. En clair, ils ont eu une enveloppe avec laquelle ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient du moment que c’était pour investir dans leur quartier. L’un de ces projets est déjà réalisé : le jardin du Boca qui “envoie du bois” comme le dit La Voix du Nord.

Donc, pour 2019, la maire de Lille veut étendre le concept à tout Lille, en prenant Lomme et Hellemmes au passage. Le budget participatif passe de 400 000 euros à 1,5 million d’euros. De quoi réaliser près de vingt projets l’année prochaine.

Mais encore faut-il que les habitants aient des projets à proposer. Parce que c’est le but ultime de ce budget : mettre en place une nouvelle forme de concertation pour que chaque habitant ait envie de s’impliquer dans la vie de son quartier, même si c’est de manière éphémère.

On vous rassure, Martine Aubry ne veut pas forcément que des parcs ou des bancs comme idées de projet, “ça serait un peu lassant à force“. Par contre, pas question de vous influencer : les élus n’auront pas réellement leur mot à dire sur la décision finale puisque ce sont aussi les habitants qui voteront au final pour les projets qui les font vibrer. Tout est géré et piloté par vous.

Les critères

Il va quand même falloir remplir quelques critères pour que votre projet du siècle voie le jour dans votre rue :

  • Il faut que ce soit un investissement : pas d’événementiel par exemple. Par contre des travaux, des construction comme une ruche, une aire de jeux… Là, ça marche.
  • Il faut qu’il soit d’intérêt général. Oui parce que si le projet ne profite qu’à vous, c’est pas vraiment le but.
  • Il faut qu’il relève des compétences de la Ville. Et il y en a quand même pas mal donc on se rassure : éducation, cadre de vie, insertion, santé, environnement, sport, culture…
  • Il ne faut pas que la Ville soit déjà sur le coup. Logique.
  • Il ne faut pas qu’il coûte plus de 300 000€. Bah oui, 1,5 million d’euros c’est beaucoup, mais faut en laisser pour les autres.

Qui ? Si vous êtes Lillois, Hellemmois ou Lommois, âgé entre 9 ans et 130 ans, étudiants, expat’ ou métropolitain depuis la naissance, un collectif ou une asso, du moment que habitez en ce moment dans le coin, vous pouvez déposer un dossier.

Où ? Sur la plateforme, toute belle, toute neuve, créée spécialement pour ça. Ou dans les urnes qui seront installées dans chaque mairie de quartier à partir du 20 août.

Quand ? Vous avez tout l’été pour réfléchir puisque la date limite, c’est le 30 septembre.

On revient après pour vous expliquer la suite des réjouissances parce qu’après, il va falloir voter, les gens. Mais ce sera pour la rentrée, on vous laisse cogiter pour l’été.